Select languajeAvda. Los Pinos,242 (12100 Grau de Castelló, ESPAÑA) mail:info@fratinter.org


Sonia Leticia Martínez García
Coordinatrice intercontinentale

"Lève-toi et marche" fait partie de ma vie quotidienne.
Nos capacités surmontent nos limites.
La vie vous mettra dans des obstacles; mais vous définissez les limites.

Claudia I.Padilla V Je suis Sonia Leticia Martinez Garcia, je suis née le 7 juillet 1977 à Guatemala, j'ai acquis un handicap physique il y a 25 ans. À la suite d'un accident, je suis devenue paraplégique. À partir de là, j'ai changé l'orientation de ma vie à 360 degrés, Mes rêves et projets. Je me considère comme une femme communicative sociale, affable, entreprenante, très reconnaissante envers la vie et une femme guerrière.

J'ai trouvé une vie différente, je suis né de nouveau et j'ai compris que j'avais une deuxième chance de vivre, j'ai réalisé que cela faisait partie du monde du handicap que personne ne voit ...; et à partir de ce jour tout allait être différent dans ce que je voulais réaliser, mon effort était de doubler toutes mes activités. Mais cela ne m'a pas arrêté dans mes attentes de vie, j'étais plein de forces pour reprendre ma vie avec toujours une attitude positive, cela ne veut pas dire que je ne me suis pas effondré, il y a eu beaucoup de moments où j'ai appris à ne pas rester comme ça. J'ai appris à tomber et à me lever tous les jours.

Notre Bon Père m'a donné une seconde chance et je me considère privilégié d'ouvrir les yeux tous les matins quand beaucoup les ont fermés pour toujours, la vie est très éphémère, c'est pourquoi j'ai appris à aimer, vivre, pardonner, aimer, comprendre, tolérer, etc ... toujours avec le soutien de ma famille et de mes amis. Je me considère comme une personne charismatique et je fais partie du plan parfait de Dieu pour chacun.

^ Monter

María Del Carmen Mazariegos Ola
Coordinatrice adjointe

IL EST TEMPS DE COMMENCER

María Del Carmen Mazariegos María del Carmen Mazariegos Ola, Guatemala, 15-3-53. Profession: fleuriste.

Comme j'ai partagé d'autres opportunités:

1976. Partant en promenade, l'ami qui conduisait n'a pas vu de virage et nous sommes tombés dans un ravin. Depuis lors, je me déplace en fauteuil roulant. C'était un moment difficile. Et comme la parabole de la monnaie perdue, trouver Frater, tout avait un sens. Ma vie ne se terminait pas… avec ma famille, il était temps de commencer.

1979. Sœur Rosita Hasbún m'a invitée à une réunion de fraternité. J'ai tellement aimé l'ambiance joyeuse ... Je me suis dit que je voulais rester ici.

1980 Soutien du secrétariat à une rencontre de secteur

1983 Membre d'un noyau. Secrétaire de l'équipe nationale

1987 coordinateur national

1993 2001 Coordonnateur de domaine I (Mexique, Amérique centrale et Caraïbes), visites de vulgarisation, animation et formation.

Coordinateur Intercontinental 2014 2018 attaché.

Je suis reconnaissante. C’était une période forte, avec tant de richesses, de visages, d’auberges où j’ai été accueilli avec tant d’amour, d’amis, de câlins et d’endieux. Je continue de faire partie d'un noyau et d'une équipe de base.

Comme je l'ai souvent dit; "La Frater est un mode de vie très heureux."


^ Monter

Miguel Ángel Arrasate
Aumônier Intercontinental

«Que veux-tu que je te fasse? Lève-toi, raconte ton histoire et va à la communauté… »

Foto de Albert Arrufat

M ichelangelo Arrasate. O.P

Ordre dominicain

Date de naissance: 15-3-51.

Nationalité: Espagnole.

Réside: Panama - République du Panama

Fraternité chrétienne des personnes handicapées (FRATER)




Chère fraternité, famille ...

Mes salutations cordiales et mes excuses pour le retard de la réponse, la lettre envoyée demandant une réponse limite le 15 mai.

Tout d'abord, merci pour la confiance que vous exprimez en proposant à ma personne cette responsabilité spécifique au sein de la fraternité.

Comme vous le savez, je suis, en tant que membre de l’équipe, en train de conclure la période au cours de laquelle le comité de la Slovénie nous a été confié pour effectuer ce service.

Que puis-je dire de moi? Ils me connaissent plus ou moins ...

J'ai encore écrit les mots que j'ai dit en Slovénie:

«Le 15 mars 51, ils m'ont donné ma vie.
Je l'ai découvert beaucoup plus tard.
La vie m'a éduqué dans la sensibilité. C'est un cadeau et un travail. Quelque chose à partager et à apprendre.
Jour après jour, nous éduquons l'humanité.
De nouveau, vous relisez la vie et l'histoire. Les personnes handicapées ont toujours été proches de mon histoire.
Marcher avec vous est un cadeau et une éducation pour être toujours plus humain, plus humain, plus humain.
Il s'agit de marcher au rythme de l'humain et c'est la meilleure plantation. Je veux partager et vivre avec vous.
C'est semer… découvrir la graine… être la graine… remercier la graine»

Je les partage encore ... J'ajouterais avec plus de conviction que frater est comme un autre Jésus qui, comme lui, avec sa vie, est une invitation à tous de se lever, d'assumer notre histoire et de faire un chemin ensemble pour que nous puissions tous avoir la vie et la vivre pleinement. (Jean 10.10).

^ Monter


Valid XHTML 1.0 Transitional