Select languaje
Ver en PDFVer en TXT

PÈRE HENRI FRANÇOIS

PÈRE HENRI FRANÇOIS

Le père FRANÇOIS et la FRATERNITÉ


1.- L'INTUITION DU P. FRANÇOIS

Les mêmes circonstances des principes de la Fraternité nous permettent de mieux comprendre ce que l'intuition du Père François a été:

- Forcé d'accumuler les fonctions de prêtre, prêtre et aumônier de l'hôpital, le Père François appelle des jeunes femmes malades ou handicapées pour le remplacer dans la tâche de rendre visite à d'autres patients de la paroisse. Cette initiative est très brillante: elle repose sur des laïcs pour les associer à son apostolat. De plus, ces laïcs sont des personnes handicapées qui, autour d'eux, vont vers d'autres personnes malades ou handicapées.

- En même temps, le père François découvre toute la richesse d'une telle initiative:

La joie des personnes malades et handicapées qui, avant de ne rien demander, étaient souvent laissées dans une grande passivité dans la société et l'Eglise, et maintenant ils deviennent actifs et responsables de leurs frères… Leur vie a complètement changé.

Amitié . Grâce aux contacts établis, les gens se connaissent mieux, partagent leurs joies et leurs espoirs, s'entraident ... là où ils vivent une véritable amitié , quelque chose de l'amour même de Dieu, qui profite à tous.

Les bases ont été lancées ... La Fraternité est officiellement née le 17 juin 1945, le jour où, dans le cadre d'une retraite à Benoîte-Vaux (France), sous le regard de Marie et sous l'impulsion du Saint-Esprit , les patients prennent la décision de faire dans leur ville ce qui a été fait à Verdun et de le faire en étroite collaboration avec la première équipe ... «Quand j'ai réalisé cela, dit le père François, j'étais heureux… "

En résumé, on peut dire que l'intuition du P. François a été de donner naissance, à travers la fraternité, à un mouvement d'évangélisation. Encouragés par les malades et les handicapés, eux-mêmes - le Mouvement s'adresse à tous les malades et handicapés - les invitent, par le biais d'une véritable amitié, à trouver sa source et sa raison d'être en Dieu, à marcher ensemble vers un ouverture totale dans le monde et dans l'Eglise.

La Fraternité d'aujourd'hui a besoin de redécouvrir et d'approfondir cette première intuition. Parce qu'elle est originale et riche, elle est toujours nouvelle.


2.- "Je vais me réjouir"

«Vous allez réfléchir à la mission évangélique de notre mouvement. Quel enjeu capital! Pour la Fraternité, c'est une question de vie ou de mort. Si elle n'évangélise pas, si elle reste dans des rencontres d'amitié purement humaines, même si elle conserve son nom, cela cesserait d'exister. Ce que tu vis est un mouvement évangélique. Je l'ai exprimé de toutes mes forces dans le récent document que j'ai préparé pour la réunion européenne de Lyon ... Si c'est le cas, je serai heureux de quitter ce monde avec la certitude qu'une fraternité, mouvement d'évangélisation reste derrière moi ». (1)


3.- LA FRATER EST UN MOUVEMENT D'ÉVANGÉLISATION

a.- La fondation de la FRATERNITE

Dans cette multitude de toutes les races et de toutes les conditions sociales, il y a des personnes souffrant de maladies physiques et de limitations. Eux aussi sont appelés à évangéliser et, bien sûr, à ceux qui se trouvent dans la même situation. C'est le fondement de la Fraternité chrétienne des personnes handicapées. Les personnes handicapées chrétiennes établissent des liens d'amour fraternel avec ceux qui sont exclus et proches d'eux. La Fraternité n'est pas une association de «personnes affectées» ou d'entraide, mais un mouvement de personnes dynamiques désireuses d'augmenter le Royaume de Dieu chez leurs frères. (2)

b.- L'originalité de la FRATERNITÉ

"Levez-vous et partez! ...

Donnez à son frère "l'amour de la vie", dites "Lève-toi et va-t'en", c'est la devise de la Fraternité. (2)

C'est l'idéal de la Fraternité: faire du malade un homme libre, debout… Nous voulons que cette libération soit totale et qu'elle aille à la connaissance et à l'amour de Dieu.

La première chose à faire est l'amour.

Mais l'expérience prouve que ces liens fraternels sont normalement établis. Et Dieu aime cette amitié. J'ose dire: elle a bon goût de l'Evangile ...

Le patient visité reçoit de son frère un amour de qualité évangélique. Ce frère est membre de l'Eglise "sacrement du Christ" transmettant la grâce divine à travers toute action animée par l'amour. Alors, il est ému par la vie divine qui donne de l'amour à Dieu et à son prochain. Ainsi, le patient visité reçoit une amitié non pas banale mais totalement désintéressée.

S'il se félicite de cette amitié, s'il en est heureux, j'affirme qu'il y a une évangélisation et qu'elle augmentera avec le temps ... (2)

Donnez des raisons d'espérer ...

Le frère qui vit intensément sa foi désire certainement que son frère vive aussi la foi en Dieu, et il arrive souvent que son frère ait la foi mais pas de vie. Ne priez jamais, doutez de la bonté de Dieu. Délicatement et en temps opportun, votre ami passera au témoignage parlé:

"Soyez toujours prêt", dit saint Pierre, "à donner raison à l'espoir qui habite en vous". (2)

c.- Les caractéristiques de la FRATERNITÉ

"Les apôtres des ouvriers seront les ouvriers, les apôtres des industriels et des marchands, ce seront les industriels et les marchands: ..." j'ai ajouté "les apôtres des malades et des handicapés seront ceux de fermos et des handicapés ..."

Le pape Jean-Paul II a informé les malades lors de son voyage au Pérou en février 1985:

«Le patient n'a pas seulement besoin d'avantages techniques et de santé. En tant qu'être humain, il a besoin de la présence affectueuse de ses amis. Cette présence est une médecine spirituelle qui renvoie l'amour pour la vie et vous convainc de vous battre pour cela avec une force intérieure ... "

Ce texte est excellent si vous lisez dans l'esprit de la fraternité, si ces amis sont malades comme lui. Ainsi, on peut parler de médecine spirituelle, d'amour pour la vie et de force intérieure pour continuer à vivre. Je ne peux pas le dire mieux que ce que le pape a dit. (2)

Permettez-moi de vous rappeler que la Fraternité n'est pas une association qui demande aux personnes handicapées de respecter les lois. La fraternité est un mouvement. J'aime beaucoup ce mot qui exprime son dynamisme. La Fraternité est un mouvement basé sur l'amour fraternel. (3)

... il y a un contrat pour servir le Christ, pour un travail important: le progrès du Royaume de Dieu et de lui dépend du salut des hommes.

Il fut un temps où de simples gens pensaient: "Cette tâche appartient aux prêtres, elle ne nous appartient pas". Le père Cardjin a adopté cette idée en fondant le J.O.C. C'était une vraie révolution dans le christianisme. Les mouvements d'évangélisation sont nés dans tous les environnements sociaux. Les papes ont encouragé ce dynamisme et le Concile Vatican II a confirmé cette doctrine. (2)


4.- LE FRATER, MOUVEMENT D'ÉVANGÉLISATION AVEC LA MÊME MANIÈRE DE FAIRE UNE ACTION CATHOLIQUE.

REGARDER

Un jour, on m'a dit que la Fraternité devait certainement évoluer dans les problèmes qui se posent. La société de 1985 est différente de celle de 1945. Il est nécessaire de découvrir les problèmes actuels. Mais changer l'esprit qui encourage les responsables? Jamais! ... (3)

Juge

C'est l'amour fraternel qui vous encourage, mais il ne s'agit d'aucune sorte d'amour. En Fraternité, nous sommes au niveau surnaturel. Tous vos gestes d'amour sont illuminés par la foi et animés par le Saint-Esprit. (3)

ACT

Pars ... avec cette flamme et communique-la à ceux qui travaillent avec toi. Vous allez enflammer les autres. (3)

BESOIN DE VIE D'ÉQUIPE

Il est commode de contempler ces chrétiens généreux et malades ... ils trouvent des personnes malades qui vivent leur foi. Unis par des liens fraternels, ils "s'évangélisent" les uns les autres et, avec certitude, ils comprendront mieux qu'il est nécessaire de rayonner leur propre foi dans l'environnement, en se dirigeant vers ce que j'appelle la masse des personnes handicapées. (2)


5.- LA FRATER EST UNE ÉGLISE ET UN MOUVEMENT OECUMÉNIQUE

Si vous pensez aux nombreux contacts établis au sein de la Fraternité, vous constaterez que les personnes handicapées sont des «êtres vivants et contribuent à la transmission - avec des personnes en bonne santé - de la Bonne Nouvelle à tous. Ainsi, notre société deviendra plus fraternelle et progressera en Christ ...

À travers les malades responsables, les malades sortiront de l'ombre et vivront à la lumière de Dieu. (2)

Vous passerez une journée de repos à Taizé, lieu réputé pour son œcuménisme. Je suis satisfait de ce qui se fait de manière œcuménique en Suisse, en Allemagne et peut-être ailleurs. Nous partageons le même idéal avec nos frères protestants: que l'Esprit de l'Evangile, l'Amour du Christ, règne dans tous les cœurs des malades et des handicapés. (1)

Tout d'abord, que les liens fraternels et pas seulement les relations administratives soient unis à l'équipe intercontinentale. Ecrivez-vous avec beaucoup de sincérité. Une grande fraternité doit régner entre la tête et les membres. Il y a sûrement des événements importants dans chaque pays. Dites-les, pour que chaque circulaire intercontinentale - chaque période de trois mois - soit alimentée par des expériences utiles aux autres et créant des liens fraternels. (1)

Que chaque nation soit bien unie à la tête de la fraternité! ...

Qu'il y ait d'excellents contacts fraternels, pour le meilleur bien de notre chère Fraternité et de son extension dans le monde! ...




TEXTE DE RÉFÉRENCE

(1). Message du P. François à l'Assemblée Intercontinentale, Lyon 1985.
(2). Document du Père François sur EVANGELIZAR, Lyon 1985.
(3). Message du P. François pour les 40 ans de la fraternité (1945-1985).

Valid XHTML 1.0 Transitional